My Linnea Lund: Adélaïde d'Andigné

My Linnea Lund: Adélaïde d'Andigné

Par Linnea Lund

My Linnea Lund: Adélaïde d'Andigné

Chaque semaine, nous invitons une femme ou un homme de la communauté Linnea Lund pour parler de sa relation aux vêtements, de sa garde-robe et de la façon dont il ou elle aime mélanger et assortir nos pièces emblématiques en cachemire. Cette fois, c’est Adélaïde d’Andigné, styliste et créatrice de la marque de homewear à la française, Lalide à Paris, qui est la femme #MyLinneaLund de la semaine !

« On est jolie quand on est confortable », c’est Adélaïde d’Andigné qui ne le dit, et nous sommes bien d’accord avec elle. Et pourquoi ne pas appliquer ce mantra à des tenues pour chez soi, histoire de parfaire l’esprit du cocon de la maison avec des ensembles aussi élégantes que doux à porter pour buller ou travailler ? Le style homewear, la styliste Adélaïde d’Andigné l’a d’abord pensé pour elle qui a presque toujours créé et travaillé de chez elle, sans jamais renoncer à son style ou bouder son plaisir de pouvoir à n’importe quelle heure du jour ou de la nuit se glisser dans une tenue aussi jolie que confortable pour rester élégante même quand le défilé se vit entre le salon à la chambre à coucher. Et c’est ainsi qu’est née la marque Lalide à Paris. Des collections de pyjamas, kimonos, nuisettes et autres ensembles d’intérieur pensés comme des enveloppes de douceur dont les imprimés floraux inédits, les coupes féminines et les matières nobles et soyeuses, en satin et soie français, insufflent de la poésie et des notes bucoliques au quotidien. C’est là tout le charme de Lalide à Paris dans lequel on devine une connivence avec « le style Marie-Antoinette », raffiné et délicat, et où l’on perçoit une sensibilité pour les gravures du 18 e siècles, les planches botaniques et les tissus chinés aux marchés aux puces…

Vous l’aurez deviné, Adélaïde d’Andigné est attachée aux jolis détails, aux beaux tissus et au savoir-faire des petits ateliers artisanaux de France et d’Europe avec qui elle aime travailler. C’est ainsi que les collections se composent de dentelles de calais, de soies fabriquées et imprimées en France et de mailles portugaises. Des valeurs et un engagement que nous partageons chez Linnea Lund. 

Quant au dressing d’Adélaïde, il est à l’image de son appartement, sobre et chic, teinté d’une « gamme de couleurs douces et rassurantes, un peu comme celles des cachemires de Linnea Lund, des couleurs tendres, naturelles. »

Et c’est d’ailleurs habillée de notre sublime poncho Angela qu’Adélaïde nous reçoit dans son atelier-appartement, pour nous parler des origines de Lalide à Paris, de son amour pour les tissus d’antan et les pièces Linnea Lund qu’elle aime tant.

Comment définiriez-vous votre style ?
J’essaye de l’adapter à chaque circonstance. Par exemple, le ravissant poncho Linnea Lund, je peux très bien le porter à la campagne au coin du feu, ou avec une robe de soirée noire.

Quelle est votre couleur préférée de la palette Linnea Lund ?
Les verts de gris, les roses ultra pâles qui donnent un teint ravissant, et tous les beiges chinés.

À vos yeux, quels objets représentent la Suède ?
Je pense à Carl Larsson qui était un peintre et illustrateur, qui a peint sa famille, sa maison à la campagne, son potager, des scènes d’intérieur, et c’est absolument ravissant.

Quelle est la pièce de votre dressing/ou de votre appartement que vous préférez ?
Un des objets qui m’est très, très cher, c’est un registre d’imprimeurs de tissus du XIXe siècle, et c’est une source d’inspiration fantastique pour nos pyjamas.

Le compte instagram d’Adélaïde d’Andigné : @adelaidedandigne
Pour découvrir les collections Lalide à Paris : https://lalideaparis.com

shop the look